Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : News people et buzz/actus, black people, info people newsnpeople.over-blog.com blog people
  • News people et buzz/actus, black people, info people newsnpeople.over-blog.com blog people
  • : Blog de news people , buzz, actus, infos de stars et des célébrités, black people, des actus exclusives, showbiz, musique, cinéma, TV, actualités internationales. mode, shopping,
  • Contact

Rejoins Newsnpeople


Contacte-moi
Envoie tes news à npeople@hotmail.fr
Je les diffuserai sur le blog

Photos du jour

rihannaturbarbados2

 

Vous aimerez aussi

Archives

Vidéos du jour

18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 11:16

Marc-fiorentino-faites-sauter-la-banque.JPG

 

Sur le site www.monfinancier.com, Marc Fiorentino, l'auteur du livre "Faîtes sauter la banque", parle dans son article "La banque de demain ne sera pas une banque", du lancement  par le groupe bancaire BPCE du transfert d’argent par Twitter.

 

L’innovation, et on peut même dire la révolution, bancaire est en marche. Même si cette possibilité de transfert d’argent par Twitter ne s’adresse pour l’instant qu’à un peu moins de 100,000 personnes qui ont le système de portefeuille électronique S Money, on sent que les expériences se multiplient. Et que les banques essaient de faire face à la concurrence sauvage que vont leur faire les opérateurs Américains. Facebook est déjà en test sur le transfert d’argent, notamment au Japon avec le groupe Rakuten, Apple a lancé son Apple Pay, principalement aux Etats Unis et c’est maintenant au tour de Twitter.

Dans le cas présent, il s’agit d’une collaboration entre une banque et Twitter, pas d’une concurrence
Dans un premier temps, les groupes américains jouent la carte de la coopération avec les banques car aujourd’hui ce sont les banques qui possèdent les tuyaux vers les comptes des clients. Mais dans quelques années, voire quelques mois, plus besoin des banques. Les GAFA par exemple auront leur propre tuyauterie. On le voit, le cheval de Troie c’est le paiement. Ces opérateurs vont d’abord chercher à remplacer le cash et à tous les petits paiements, dans le cas de Twitter avec la BPCE, on va quand même jusqu’à 250 euros. Mais une fois le paiement capté, rien n’empêchera d’aller plus loin, virements, transferts, et ensuite prêts emprunts probablement à travers le crowdfunding et bien sûr les placements.

Est-ce que les banques vont pouvoir résister ? Lire la suite de l'article ici


Partager cet article

Repost 0
Published by Newsnpeople - dans Money
commenter cet article

commentaires